Gear

Quel équipement choisir pour une aventure bikepacking ?

Voici la liste des équipements, classés par catégorie, que j’utiliserai cette année. Il est indispensable de partir avec du matériel fiable et éprouvé. L’objectif est de trouver ce qui fonctionne pour vous et de le tester en conditions réelles (couchage, navigation, alimentation, vêtement, réparation, organisation).

title-bikepacking-bike

Présentation du vélo que j’utiliserai sur la Gravel Tro Breizh

Mes choix pour cette épreuve bikepacking : une transmission mono-plateau pour la simplicité, un porte-bidon grande capacité, des poignées internes pour une position confortable et aérodynamique, un moyeu dynamo pour l’autonomie électrique, des pédales automatiques pour un pédalage plus efficace, des pneus semi-slick ayant une faible résistance au roulement mais également une bonne adhérence sur terrain sec et de nombreux composants en carbone pour alléger le vélo (environ 11kg sans les bagages).

title-camping-gear

bivouac 1Sur les épreuves bikepacking, le sommeil est essentiel lorsqu’on veut enchaîner de longues journées de vélo. Le plus difficile lors d’un bivouac est de trouver le bon compromis entre confort et efficacité. Il faut pouvoir installer le camp rapidement, être capable de dormir n’importe où, peu importe les conditions météo. J’utilise un tarp pour me protéger du vent et des averses, une tente intérieure contre les insectes, un matelas et un oreiller gonflables, un duvet synthétique 3 saisons. Pour les situations d’urgence ou conditions extrêmes, je privilégie l’utilisation du bivy.

bivouac 3
Bivouac (my sleep system for bikepacking)

title-cooking-set

Mon objectif en bivouac est de pouvoir faire bouillir de l’eau rapidement pour préparer un café ou un repas chaud. Malgré leur taille, les réchauds de camping permettent de porter 1 litre d’eau à ébullition en seulement 3 minutes.

J’emporte également avec moi une poche à eau et des comprimés purificateurs pour éliminer tous les micro-organismes dangereux contenus dans l’eau.

title-electronics

Sur les épreuves bikepacking, l’autonomie électrique est un élément essentiel. Afin de recharger tous mes appareils électroniques et notamment le GPS pour la navigation, j’utilise un moyeu dynamo associé à un convertisseur USB 5V et une batterie de secours de 10000mAh.

title-clothing

coming soon…

title-lights

En ce qui concerne l’éclairage, mon vélo est équipé d’un feu avant alimenté par la dynamo et d’un feu arrière fonctionnant sur batterie rechargeable, son autonomie est d’environ 20h. La lampe frontale me sert de lumière d’appoint à l’arrêt et lors des bivouacs.